L’origine de la Méthode SPGC

Initialement, l'approche développée par la société ADE Conseil, visait à aider les petites entreprises à mobiliser des compétences techniques et managériales de bon niveau afin de leur permettre d'exploiter leurs potentiels de développement. Pour plus de détails sur les raisons de cette démarche, voir le pdf : Pourquoi les petites entreprises ont-elles tant de mal à se développer?

Nous avions formulé l'hypothèse qu'en formant des cadres et des techniciens à un certain nombre d'outils de réflexion et de décision stratégiques adaptés aux PME, ils leur permettraient de mieux identifier et exploiter leurs potentiels dormants. L'idée était qu'après formation à un certain nombre d'outils spécifiques, ils seraient capables d'aller vers les PME pour y repérer des potentiels de développement, les valider et proposer aux entreprises des plans d'actions concrets en vue de les exploiter. La première expérimentation eut lieu en 1997, sur des financements de l'ASSEDIC, avec un groupe de 12 cadres et techniciens demandeurs d'emploi. Cinq mois plus tard, les participants avaient rencontré au total une centaine d'entreprises et tous, sans exception, avaient reçu et accepté des propositions d'emploi dans l'une ou l'autre de ces entreprises. La plupart du temps, ces embauches avaient été motivées par la démonstration de l'intérêt pour l'entreprise de donner suite aux propositions du candidat en l'absence de toute offre d'emploi antérieure. Situation qui n'est pas l'un des moindres avantages de l'approche puisqu'elle permet à ses utilisateurs de n'être en concurrence avec personne sur les postes convoités.

C'est ainsi qu'une approche initialement développée pour stimuler le développement des petites entreprises, s'est avérée très efficace en matière de recherche d'emploi.

Par la suite, la méthode a été améliorée et formalisée à l'occasion de 20 dispositifs, de 1997 à 2010, concernant 300 cadres et techniciens demandeurs d'emploi dont plus de 80% en moyenne ont retrouvé un emploi satisfaisant à leurs yeux.

Pour plus d'informations sur la genèse de la Méthode SPGC, voir aussi : Interview de Patrick Daymand.

Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *