Profil atypique, elle a réussi son entretien de recrutement

Si vous êtes ce qu'il est convenu d'appeler un profil atypique, autrement dit si vous n'avez pas eu une carrière professionnelle linéaire, ou si vous avez fait le choix de vous reconvertir en cours de route, sans doute avez vous fait le constat que cela vous rend suspect aux yeux des recruteurs. Et que cela peut compliquer considérablement votre recherche d'emploi.

C'est pourquoi, beaucoup de candidats au profil atypique choisissent de rechercher un emploi autrement, en utilisant la méthode SPGC. Si c'est la première fois que vous en entendez parler, sachez qu'il s'agit d'une des rares façons de trouver un emploi conforme à vos compétences et à vos aspirations

  • Sans répondre à une seule offre d'emploi.
  • Sans vous mettre en position de candidat ou de demandeur.
  • En négociant d'égal à égal avec les recruteurs.
  • En n'étant en concurrence avec personne.
  • Et en multipliant autant que bon vous semble les opportunités en un minimum de temps sans être tributaire des offres d'emplois correspondant à votre profil.

Et ce, même si vous êtes senior, jeune diplômé ou si vous avez un profil atypique.

Je vous expliquerai comment vous pouvez découvrir cette approche à la fin de cet article.

Mais ici, à travers le témoignage d'une de ses utilisatrices, nous allons parler d'une vertu inattendue de cette approche inédite:

Elle multiplie grandement vos chances d'être recruté lors d'un entretien d'embauche classique même si vous n'avez pas vraiment le profil requis.

Ce n'est évidemment pas sa vocation première qui est de contourner l'obstacle que constituent pour certains les procédures classiques de recrutement des entreprises. Mais 25% de ceux qui continuent à répondre à des offres d'emploi en parallèle de la démarche, ont soudainement de bien meilleurs résultats. Là où, auparavant, ils multipliaient les candidatures avec très peu de résultats, ils deviennent subitement un "gibier" de choix pour les recruteurs. Au point d'avoir beaucoup plus d'entretiens et d'être recrutés, parfois dès le premier entretien.

Pourquoi?

Avant de répondre à cette question, je vous laisse visionner le témoignage d'Evelyne, candidate au profil atypique qui en a fait récemment l'expérience.

Evelyne a obtenu un entretien dès sa première candidature et elle a réussi à décrocher le poste dès le premier entretien. Alors même qu'aux yeux du dirgeant elle n'avait pas le profil recherché a priori . Et ce n'est pas un hasard.

Ce que n'a pas dit Evelyne parce que ni l'un ni l'autre n'avons pensé à le mentionner lors de l'interview, c'est qu'au moment où elle s'est positionnée sur cet emploi, elle avait une opportunité de mission de plus de 6 mois sous le coude, décrochée en utilisant la méthode SPGC. C'est à dire en démontrant comment sa spécialité, le web marketing, pouvait résoudre une problématique forte et créer ainsi beaucoup de valeur pour une PMI de 80 salariés.

Ce fait est loin d'être anodin car pour elle, cette candidature à une offre d'emploi, n'était dès lors qu'une sorte de défi personnel qu'elle relevait presque uniquement par curiosité. Pour mettre à l'épreuve ses nouvelles représentations. Et pour avoir le choix dans le cas où cela marcherait.

Inutile de dire que le fait d'aller à un entretien sans la moindre pression permet d'être beaucoup plus convaincant. Votre interlocuteur le sent, vous pouvez être vous-même et ne cherchez plus à le convaincre à tout prix, ce qui ne peut que l'impressionner favorablement.

Mais ce n'est pas votre seul atout car, fort de la connaissance des mécanismes de la mobilisation des compétences par les entreprises et grâce aux outils de la création de valeur qui sont au coeur de la méthode SPGC, vous pouvez adopter un positionnement original qui va vous différencier de tous les autres candidats.

Là ou les chercheurs d'emploi classiques vont essayer de vendre leur profil comme on le leur a appris, vous pourrez discuter de la valeur que l'entreprise cherche à créer en faisant ce recrutement. Voire, faire des suggestions originales de nature à optimiser cette valeur et démontrer ainsi votre aptitude à vous positionner en force de proposition.

Dans les entreprises peu structurées (disons les entreprises de moins de 50 salariés qui représentent tout de même 98% de l'ensemble des entreprises françaises) le fait de démontrer que vous êtes capable d'optimiser par vous même (mieux que l'entreprise ne l'avait imaginé) le poste à pourvoir et, le cas échéant, les interactions avec les autres fonctions ou les process globaux de création de valeur, en sortant de votre champ de compétences métiers, est très souvent un facteur décisif de succès.

Certains utilisateurs de la méthode SPGC acquièrent même une telle confiance en eux et un tel détachement, dans ces circonstances, qu'ils n'hésitent pas à faire de l'anti vente. A dire, par exemple, en début d'entretien: "Merci de m'avoir invité à cet entretien. J'en suis presque étonné car, je ne correspond pas exactement au profil que vous avez défini. Il doit y avoir des candidats beaucoup plus conformes que moi à ce profil. Et si j'ai accepté votre invitation, c'est parce que votre entreprise m'intéresse beaucoup et parce que j'ai une question que je brûle de vous poser : Le poste que vous créez est la solution, mais quel est le problème?

Cette façon de procéder permet de détourner le fil normal de l'entretien qui sans cela aurait porté sur votre conformité au profil préétabli, discussion dans laquelle vous êtes un candidat lambda, face à un recruteur suspicieux qui cherche à déterminer ce qui vous différencie, positivement et négativement, des autres candidats.

Elle vous permet d'engager une discussion constructive sur les moyens de créer la valeur attendue et de l'optimiser. Ce qui vous positionne en spécialiste soucieux d'identifier d'éventuels moyens d'optimiser cette valeur.

Mettez-vous dans la peau d'un recruteur. Entre un candidat dont la préoccupation manifeste est de vous convaincre qu'il a bien le profil et un autre qui focalise dès le premier entretien sur la façon dont vous pourriez optimiser la valeur attendue, lequel choisiriez-vous?

Surtout si ce candidat donne l'impression qu'il conditionne son acceptation du poste au fait que vous soyez ouvert à ses propositions.

Voilà les deux raisons pour lesquelles les utilisateurs de la méthode SPGC multiplient leurs chances d'être recrutés en répondant aux offres d'emplois, même s'ils ont ce qu'il est convenu d'appeler un profil atypique. Ce qui signifie simplement, la plupart du temps, qu'ils n'ont pas eu une carrière linéaire et devrait plutôt être considéré comme une preuve d'éclectisme et de capacité à s'adapter.

Notez aussi qu'un tel candidat se met, ainsi en bien meilleure position pour négocier le contenu du poste et de la mission, voire de sa rémunération et de son statut, de façon beaucoup plus ouverte que s'il reste en postion de candidat pur.

Je vous ai indiqué, au début de cet article, que je vous dirai comment découvrir la méthode proactive dont l'intérêt va bien au delà puisqu'elle vous permet de trouver un emploi sans répondre aux offres d'emplois et, par la suite de booster votre évolution professionnelle. Voici comment le faire sans débourser un centime.

Reprendre votre destin professionnel en mains

Pour découvrir des témoignages de nombreux utilisateurs et savoir comment la démarche proactive va vous permettre de reprendre votre destin professionnel en main, remplissez le formulaire ci-dessous.

Vous recevrez, gratuitement, une vidéo vous dévoilant les principes de fonctionnement de l'approche proactive et une formation séquentielle à la méthode assortie de nombreux bonus, qui vous en révélera, jour après jour, tous les secrets.

Je veux recevoir la vidéo et la formation gratuites

 


 

Partagez sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *