La Méthode SPGC pour les seniors et les jeunes diplômés

La Méthode SPGC pour les seniors et les jeunes diplômés

Pour les seniors et les jeunes diplômés, la recherche d'emploi classique finit souvent par ressembler à une descente aux enfers qui peut s'étaler sur de longs mois, parfois même des années. A bout de ressources, ils peuvent alors accepter des emplois et/ou des rémunérations sans commune mesure avec leurs capacités. J'ai connu de jeunes docteurs en sciences qui travaillaient comme caissiers dans des supermarchés parce qu'ils étaient en fin de droits et je ne parlerai pas des anciens cadres dirigeants qui multiplient les petits boulots alimentaires pour ne pas sombrer définitivement.

Or la Méthode SPGC a la particularité d'être quasiment aussi efficace pour ces catégories que pour les autres. La raison en est finalement très simple. Le candidat apportant la démonstration de sa capacité à créer de la valeur (des profits ou du développement pour l'entreprise), la nature de ses diplômes, ses expériences antérieures ou son âge, deviennent des considérations très secondaires, pour ne pas dire sans intérêt. Bien souvent, au contraire, l'expérience (même longue) sera alors considérée comme une garantie de crédibilité et la jeunesse ou l'inexpérience comme la promesse de progrès à venir. Les préjugés sont parfois réversibles!

Plus de développements sur la Méthode SPGC à l'usage des seniors

Plus de développements sur la Méthode SPGC à l'usage des jeunes diplômés.

 

Partagez sur les réseaux :

2 réflexions au sujet de « La Méthode SPGC pour les seniors et les jeunes diplômés »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *